• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Catégories

  • Méta

  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

    • Album : grenoble
      <b>p1000722.jpg</b> <br />

sarkozy en contact avec le peuple

Posté par admin le 22 février 2009

le 3 octobre 2008 les apprents sifflent son nom

http://www.dailymotion.com/video/k5JCL4Ytze9OMqMZRg

 

Sarkozy accuilli à Sain-lô

http://www.dailymotion.com/video/k3JfwQI7NZFm9oUrSH

 

Sarkozy au salon de l’agriculture 2008

http://www.dailymotion.com/video/kBdrktiGeh3myPvGXO

 

refus de lui serrer la main

http://www.dailymotion.com/video/k55XKadkrEk7sIwTEh

 

 

En visite à l’hopital de sstrasbourg

http://www.dailymotion.com/video/k1Fi644zSj4tRNUdfl

 

 

avec les pêcheurs

 

Image de prévisualisation YouTube
 

 

 

Donc

A partir de maintenant il ne verra plus une manif

 

http://www.dailymotion.com/video/k5XdWzupjp6yTxVVVw

 

http://www.dailymotion.com/video/k3aieVqYaYLKDjWHxL

 

http://www.dailymotion.com/video/kKB8jxiBbDQ6wxUK7l

 

http://www.dailymotion.com/video/k1GpvpdebumU0DUKc5

Publié dans sarkozy | Pas de Commentaire »

Sarkozy au salon de l’agriculture opposants encagés

Posté par admin le 21 février 2009

Interdiction de manifester devant Sarkozy au Salon de l’agriculture
Par Julien Martin | Rue89 | 21/02/2009 | 16H28

Un an après son « Casse-toi pov’ con », le chef de l’Etat a pris toutes les précautions pour être bien accueilli par le public, lors de sa venue ce samedi au Salon de l’agriculture. Pari réussi, mais pari forcé. Si sa visite s’est déroulée dans un climat chaleureux, tout avait été prévu pour.
La sécurité, d’abord. En plus des agents de sécurité élyséens qui guettaient dans les allées alentours, deux cordons de gardes du corps encadraient Nicolas Sarkozy et le long cortège présidentiel. Le premier autour de lui, et l’autre pour retenir les visiteurs et exposants qui n’étaient pas autorisés à s’approcher.
Les médias, ensuite. Entre les deux cordons, quelques journalistes dûment sélectionnés en possession d’un badge « Présidence de la République – Pool ». Les seuls qui avaient droit de cité autour du chef de l’Etat. Les autres accréditations de presse ne permettaient à peine plus de s’approcher qu’un simple ticket d’entrée.
Pour beaucoup de journalistes, impossible d’entendre un seul mot de Nicolas Sarkozy. Surtout, un bon moyen d’éviter que ressurgisse une vidéo à la « Casse-toi pov’ con », qui avait été filmée l’année dernière par une agence de pigistes, YouPress.
Les manifestations, enfin. « Attention à l’homme en anorak rouge avec des cheveux blancs et des tracts verts à droite du cortège », « éloignez le gros barbu qui s’approche devant en jean et pull bleus »… La sécurité du Président veille. Et lorsque certains osent dégainer une pancarte, ils sont écartés. On ne perturbe pas la visite du chef de l’Etat.
Des militants contre les agrocarburants « encagés » dehors
C’est ce qui est notamment arrivé au collectif « Les agrocarburants, ça nourrit pas son monde ». En amont du passage du Président et du ministre de l’Agriculture, moins d’une dizaine de représentants de trois associations reconnues, Les Amis de la Terre, Terre Solidarité et Oxfam France, ont été « encagés » (c’est le terme utilisé par le service de sécurité présidentiel) à l’extérieur du Parc des expositions de Paris.
Leur crime: être déguisé en épi de maïs ou affublé d’un masque de Nicolas Sarkozy ou de Michel Barnier, voire même de brandir une affiche « Agrocarburants = danger »… Le tout, dans la bonne humeur. La sanction ne s’est pas fait attendre: contrôle d’identité puis expulsion, jusqu’à la fin de la visite du chef de l’Etat au salon. (Voir la vidéo)Interdiction de manifester devant Sarkozy au Salon de l’agriculture
Par Julien Martin | Rue89 | 21/02/2009 | 16H28
http://www.dailymotion.com/video/k1EIfRD1dNex99XwJd

Publié dans sarkozy | Pas de Commentaire »

Le roi se déplace

Posté par admin le 20 février 2009

Sarkozy dans le Maine-et-Loire : 700 policiers pour 1.600 habitants
NOUVELOBS.COM | 19.02.2009 | 18:20

Le déplacement du chef de l’Etat sur le thème de la réforme de l’agriculture a été placé sous haute surveillance, un mois après son déplacement à Saint-Lo.

Aucun rassemblement n’avait été annoncé.

Près de 700 gendarmes et policiers ont été mobilisés jeudi 19 février pour assurer la sécurité de la visite de Nicolas Sarkozy à Daumeray, un village de 1.600 habitants au nord d’Angers, a-t-on appris auprès de la préfecture et de la gendarmerie du Maine-et-Loire.
Un mois après le déplacement du président de la République à Saint-Lo, émaillé de manifestations et suivi par une mutation du préfet et du directeur de la sécurité publique de la Manche, des moyens exceptionnels avaient été mis en oeuvre jeudi pour éviter tout incident.
En première ligne, le groupement départemental de gendarmerie chargé de sécuriser le trajet présidentiel, les accès au village et à l’exploitation agricole visitée par le président, a réuni tous ses effectifs disponibles, soit 230 hommes dont plusieurs réservistes.
Il a été appuyé par quatre escadrons de gendarmes mobiles (venus de Pontivy, Châteauroux, Le Havre et Vannes), et par un escadron de CRS qui a été affecté à la surveillance de l’aérodrome d’Angers-Marcé où a atterri et décollé Nicolas Sarkozy, soit au total près de 400 personnes.

Le Raid, le GIPN, un hélicoptère…

Des hommes du Raid (Unité d’élite de la police nationale), du GIPN (Groupement d’intervention de la police nationale), une quinzaine de fonctionnaires de police en civil et un hélicoptère de surveillance ont aussi participé aux opérations, sans compter le GSPR (Groupe de Sécurité du Président de la République), selon les mêmes sources.
Plus de mille invités triés sur le volet ont pu assister à l’intervention du Président dans la salle des sports de Daumeray.
Aucun rassemblement n’avait été annoncé, et aucun incident n’a été signalé lors de la visite présidentielle de deux heures dans le Maine-et-Loire.

Source:

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090219.OBS5491/sarkozy_dans_le_maineetloire__700_policiers_pour_1.600_.html

La dgri a t’ elle eu vent d’une possible évasion de Julien Coupat et d’une attaque de ce dernier avec des tas de comités invisibles plein d’anarcho autonomes de l’ultragauche extrémiste ??

Lui qui a vaguement annoncé son intention d’aller en Guadeloupe en avril (quand tout sera calmé?) ça lui laisse presque deux mois pour pouvoir organiser le quadrillage de l’île par l’armée pour l’accueillir comme il se doit

Quand même, pour un président qui n’arrête pas de dire « les français savent que j’ai raison et me soutiennent dans mes réformes » se déplacer avec un déploiement aussi délirant de police relève de la paranoïa ou d’un goût prononcé pour l’exhibition sécuritariste; dans les deux cas ça fait froid dans le dos!

Publié dans sarkozy | Pas de Commentaire »

 

kaleidoscope |
Vol d'un voilier et persécu... |
La 5ème Batterie du 16ème G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Presse et le Temps
| Cupidon - Aide aux rencontres
| VISION HUMAINE